About the author

Jean-Philippe Rousseau

Montréalais d’origine normande, éditeur Web depuis 1995 et ancien attaché politique. Éclectique passionné, il vous parlera de politique, de musique, de télévision… et de hockey avec la même intensité.

Related Articles

67 Comments

  1. 1

    Lawrence

    J’ai hâte de voir si Amir Khadir va prendre le temps de répondre au courriel.

    Reply
    1. 1.1

      Jean-Philippe Rousseau

      Il… enfin, par l’intermédiaire de son recherchiste, a déjà répondu à mes courriels. Mais moi aussi j’ai hâte de voir la réponse et je ne manquerais pas d’en faire part ici-même ! ;)

      Reply
  2. 2

    Marie T.

    L’ironie et le ton employé dans ton courriel est à pisser de rire! En vérité, c’est tellement plus efficace qu’un flot d’injures et d’attaques gratuites, en plus, que veux-tu qu’il réponde à ça?

    Bravo!

    Reply
    1. 2.1

      Jean-Philippe Rousseau

      Merci Marie !

      Tu as raison. On fait beaucoup mieux passer le message en restant courtois, même si, il est vrai, que mon courriel est rempli d’ironie. Ça mérite d’être essayé… on verra la suite ! ;)

      Reply
  3. 3

    Pascal Poirier

    hahahahahaha!!!! J’adore votre texte ET votre courriel! Tellement drôle et vrai!

    Kadhir ne saura pas quoi répondre, c’est assez clair!

    Reply
  4. 4

    Mathieu L.

    Que de désinformation!

    Ce document n’est pas un programme, mais bien évidemment un document de travail. À la fin de l’intro (page 2), on dit “bon débat”. Et il y a des “OU” bien clairs entre les propositions. Ça semble être un document qui a servi de base à une discussion afin d’élaborer une PARTIE du programme. Évidemment, comme c’est un parti de gauche, il y a des propositions assez extrêmes, mais elles ont probablement été défaites.

    Vous devriez changer votre titre qui induit en erreur.

    Reply
    1. 4.1

      Jean-Philippe Rousseau

      Mathieu,

      En regardant sur le site internet de Québec Solidaire, il est bien mentionné que ce “Cahier de perspective” sert de base au programme du parti… et, je te le rappelle, a été adopté en commission politique, c’est-à-dire que Québec Solidaire endosse ce cahier.

      Et s’il endosse ce cahier, il endosse également les propositions qui se retrouvent entre les “ou” que tu mentionnes.

      Bref, à part jouer sur les mots, on parle bien de la même chose : les propositions de Québec Solidaire… qu’elles soient reproduites in-extenso, en partie ou même par bribes, cela reste des propositions de Québec Solidaire et non pas d’une autre organisation.

      Merci néanmoins pour ton commentaire.

      Reply
      1. 4.1.1

        Serge-Étienne Parent

        La commission politique n’est pas une instance décisionnelle et elle n’a pas à endosser quoi que ce soit. Elle a, entre autres, le mandat de ramasser l’ensemble des propositions venues des membres et sympathisants et de les présenter dans un “Cahier des perspectives”. Si j’avais fait une proposition sur la couleur des crottes de nez, ma proposition aurait normalement due s’y trouver. Mais elle n’aurait toutefois surement pas été adoptée en congrès d’orientation…

        Il est tout à fait correct de critiquer le cahier des perspectives. Mais il faut toujours le critiquer pour ce qu’il est: un amas de propositions sur lesquels le parti ne s’est pas prononcé, qui peut contenir de bonnes propositions comme des blagues ou des énormités.

        Reply
  5. 5

    Jepeto

    Vous êtes juste des incultes… le «cahier de perspectives» c’est pas le programme de QS, c’était un document de travail préparatoire au congrès. C’était un document rassemblant tous les cercles citoyens (débat dans les circonscriptions et à la base) et proposition faites par les gens ayant participé aux débat pré-congrès.
    Tous les éléments -ou presque- que vous caricaturez ne se retrouve PAS dans le futur programme!

    Reply
    1. 5.1

      Stephane

      Alors quel est le programme de QS? Au lieu de traiter les autres d’incultes, vous devriez d’abord essayer de nous éduquer… Mettez-nous le lien du vrai programme de QS… Sinon, nous ne pourrons que restez incultes et croire que M. Khadir et son partie ne sont bons qu’à détruire les idées des autres…

      Reply
    2. 5.2

      Frederic

      Excusez-nous de ne pas être aussi brillant et cultivés que les membres de Québec Solidaires. C’est vrai que vous êtes brillants. En lisant ce “cahier de perspectives” on y retrouve certaines politiques mises en œuvre par Lénine et Staline dans les années 1920 et 1930 (transformer les entreprises en kolkhoze, nationalisation, saisie des héritages). Le principe est le même vous avez simplement changé les mots comme kolkhoze pour coopérative et entreprise communautaire. Il est bon de noter ici que ce système soviétique s’est écroulé misérablement il y a plus de vingt ans.

      Reply
      1. 5.2.1

        Serge-Étienne Parent

        Lors de son dernier congrès d’orientation, Qs a rejeté les propositions reliées à une économie de planification centrale socialiste (wikipedia: Économie planifiée). Le parti a plutôt opté pour une économie plurielle (privée, publique, sociale et domestique) inspirée de l’économie participative (wikipedia: Économie participative).

        Certains se plaisent à qualifier Qs de parti soviétique, mais c’est bien plus dans l’objectif de faire de la polémique que de présenter un portrait réaliste. Si je peux me permettre une critique, ce serait bien plus constructif si ceux-ci voulaient bien critiquer Qs sur ce que ce parti est réellement au lieu de “casser du sucre sur le dos d’un épouvantail”.

        “Créer un argument épouvantail consiste à formuler un argument facilement réfutable puis à l’attribuer à son opposant.”
        wikipedia: Épouvantail (rhétorique)

        Reply
        1. 5.2.1.1

          Mortimer

          Oui, mais sans programme, comment vous croire ? C’est bien beau de nous parler que des idées plus radicales ont été rejetées, mais lesquelles ont été approuvées ? Plus de 30 messages plus tard, on ne sait toujours pas quel est le programme de Québec Suicidaire !

          Facile alors de dire que les idées les plus rétrogrades ne font pas partie de celles que vous défendez, vu qu’on ne sait même pas ce que vous défendez !

          OÙ EST LE PROGRAMME DE QUÉBEC SOLIDAIRE ?

          Reply
          1. 5.2.1.1.1

            Serge-Étienne Parent

            Le programme est en construction (voir mon commentaire ci-dessous*). Le procès verbal des propositions adoptées lors du congrès sont sur l’intranet. Vous comprendrez que l’on ne publie pas un procès verbal qui n’a pas encore été adopté. Le web est gorgé d’informations sur les orientations politiques de Qs (plate-forme électorales, mémoires, communiqués, analyses, billets de blogue, articles de presse, etc.). Je vous laisse googler en attendant la publication du programme.

            Vous serez peut-être intéressé par ces éléments, qui résument la position économique du futur programme de Qs (tiré d’un communiqué).

            * Pour Québec solidaire, l’économie repose sur quatre grandes formes d’organisation économique: économie sociale, économie publique, économie domestique et économie privée
            * Québec solidaire favorise un système basé sur le renforcement de l’économie publique, y compris au besoin par des nationalisations, sur une économie sociale à développer et sur une place balisée pour le secteur privé, particulièrement les PME.
            * On doit cesser de considérer la croissance économique comme un objectif en soi. Un gouvernement solidaire favorisera un développement du bien-être collectif et découragera la surproduction, la surconsommation et le surendettement.

            * http://www.quebecpresse.com/2011/06/22/ou-est-passe-le-programme-de-quebec-solidaire/#comment-236

      2. 5.2.2

        jepeto

        Avec un peu plus de recherche sur le site de QS, vous auriez pu trouver quelque part de bien visible (faites votre travaille!), une note indiquant que le programme n’est pas encore adopté et qu’il reste encore des congrès avant l’adoption finale…

        Reply
  6. 6

    Serge-Étienne Parent

    Je vous renvoie à un commentaire de Zoé Gagnon, sur le blogue de Michel Hébert, qui présente bien la démarche de Qs.

    http://blogues.canoe.ca/michelhebert/general/vivement-le-communisme/comment-page-4/#comment-233751

    Reply
  7. 7

    Christian Dubois

    Bonjour,

    Le document en était un de travail et il a évolué beaucoup avant d’être soumis aux membres en congrès en mars dernier. Il était en ligne dans notre intranet et accessible aux membres pour le travail de bonification/modification/débats dans les différentes circonscriptions.

    Nous assumons très bien nos positions et sommes toujours prêts à en débattre, mais encore faut-il que les positions débattues soient les véritables.

    Il me semble que ce n’est pas de jouer sur les mots, mais bien d’un souci de clarté politique. Par exemple, le cahier de propositions soumis au membre en mars contenait un proposition en faveur de la décroissance. Des médias l’ont rapportée comme LA position de QS et maintenant plusieurs personnes croit que c’est ça. Or, ce n’est pas du tout la proposition que nous avons retenue. D’ailleurs ce cahier a été distribué aux journalistes lors du congrès, en toute transparence.

    Alors quand on se rend qu’une version encore plus ancienne de ce cahier est accessible (alors que normalement l’intranet est réservé aux membres), permettez-moi de trouver ça bien correct de le retirer pour éviter toute confusion quant à nos véritables positions.

    Notre poursuivons l’élaboration de notre programme et quand il sera prêt et adopté par les membres, croyez moi que nous le diffuserons et en débattrons!

    Cordialement,

    Reply
  8. 8
  9. 9

    dub

    Même si ce n’est pas le programme officiel, c’est quand même débile qu’il y aie eue du temps de consacrer à mettre en place ce genre de proposition complètement déconnecté.

    Que Québec solidaire prenne aie ce genre de réflexion est quand même un signe de ce qu’ils veulent…

    Reply
  10. 10

    Mortimer

    Chers adorateurs de Amir Khadir, grand vizir du Plâââteau,

    Il est quand même étrange qu’on ne puisse trouver nulle trace du moindre programme électoral, de la moindre plateforme de propositions !

    Québec Suicidaire n’est pourtant pas un parti créé de la dernière pluie, mais a déjà de nombreuses années d’existence, surtout si l’on y ajoute l’UFP, le Parti communiste… qui sont des structures intégrantes à QS.

    Pas de trace du moindre programme et la SEULE plateforme de proposition qui pouvait exister sur votre site, vous la retirez… enfin, vous la CENSUREZ odieusement, comme pour cacher quelque chose devenu un peu trop gênant.

    En clair, soit vous n’avez pas de programme… soit vous en avez un mais vous le cachez aux yeux des citoyens. Dans les deux cas, c’est pathétique.

    Reply
    1. 10.1

      André

      Cher Mortimer,

      ce qui est pathétique et déplorable, c’est l’arrogance et le mépris dont tu fais preuve à l’endroit de gens qui ne pensent pas comme toi. Les commentaires ci-haut donnent toute l’explication nécessaire pour éclairer la situation, mais tu fais à ta tête et tu continues de dire n’importe quoi au sujet du programme de QS. Y’a pas plus aveugle que quelqu’un qui ne veut pas voir !

      Ce que les gens de la droite (et de l’extrême droite) ne comprennent pas d’un parti de gauche comme QS, c’est que NOUS plaçons la démocratie comme une valeur FONDAMENTALE de tous nos débats. Le programme du parti ne s’adopte pas en un après-midi comme l’ont fait les caquistes. Nous faisons débat par-dessus débat (à l’échelle locale, puis nationale), et ceci pour chacun des 5 enjeux qui composeront le programme.

      C’est pourquoi le programme n’est pas encore complètement adopté, et ce même si le parti existe depuis 2006. Cela n’empêche pas que nous avons des principes fondateurs, que vous pouvez trouver sur le site internet du parti. Et cela n’empêche pas que QS a proposé une plate-forme électorale aux différentes élections depuis sa fondation. Il n’y a ni censure, ni tentative de cacher nos positions. Au contraire !! Nous voulons faire connaître ces positions aux gens. Alors arrêtez de dire n’importe quoi pour “câler” un parti dont vous ne partagez pas les points de vue.

      Prenez le temps de lire ces principes fondateurs et ces plate-formes électorales, et vous verrez que le parti est très clair dans ses positions.

      Reply
  11. 11

    Jocelyn Roy

    À ma connaissance, Québec solidaire est le premier parti politique québécois qui utilise le concept de “cercles-citoyens” afin de consulter la population sur la conception de son programme politique. Ce cahier de perspectives est, comme certains l’ont mentionné ici et ailleurs, un outil de réflexion pour lancer les débats lors de ces rencontres.

    Évidemment, comme dans toute formation politique, on y retrouve des gens modérés et d’autres plus radicaux. Un peu comme à l’ADQ dans le passé, alors que certains proposaient d’abolir les prestations d’assistance sociale, le parti a finalement adopté des positions plus modérées et acceptables. C’est exactement ce qui s’est passé avec le deuxième enjeu du progamme de Québec solidaire. Même si les propositions sont audacieuses, les idées sont modérées et cadrent dans notre système de libre-marché. Aucunement question de communisme ici. Sinon, ça ferait longtemps que j’aurais déchiré ma carte de membre.

    D’ailleurs, une des idées proposées par Qs – participation de l’état dans les initiatives d’exploration et d’extraction des ressources naturelles – est reprise par la coalition de François Legault. Est-ce que ce dernier pourrait être accusé de communisme ?

    Salutations,

    Jocelyn Roy
    coordonnateur – Qs Chambly

    Reply
    1. 11.1

      Frank

      Donc, M. Roy, Amir Khadir va joindre les rangs de la CAQ bientôt? Car vous faites de l’analogie de maternelle. Ce n’est pas parce que deux idées de deux partis se ressemblent que les deux partis sont pareils. QS a été fondé par la fusion de l’Option Citoyenne de Mme David et de l’UFP de Khadir qui regroupait le parti communiste. D’ailleurs, les membres du parti communiste DOIVENT avoir leur carte de QS.

      QS est un parti d’extrême-gauche et je n’ai aucun problème avec ça. Refuser de le voir relève de naïveté ou de l’aveuglement idéologique. Et ce document est la preuve que si QS a le droit d’exister, leurs idées ne seront jamais plus populaires qu’auprès de leurs membres. Jamais les Québécois n’embarqueront là-dedans. La marginalité continuera d’être votre lot.

      En terminant, si j’étais vous, je déchirerais ma carte de membre…car il est bel et bien question de communisme ici…

      Reply
    2. 11.2

      Mortimer

      D’accord monsieur Roy. Mais OÙ EST LE PROGRAMME DE QUÉBEC SOLIDAIRE?

      Peut-être qu’en plus gros caractères vous finirez par nous répondre.

      Puis pour ce qui est du communisme, le programme de nationalisation de toutes les grandes entreprises et la création de coopératives, c’est quelque chose qui a déjà été annoncé par Amir Khadir lui-même. Ce qui n’a rien à envier aux politiques soviétiques des années 1920.

      Reply
      1. 11.2.1

        Serge-Étienne Parent

        Le programme de Qs est en construction. Vous devrez patienter un peu. En attendant, pour vous “faire une tête”, je vous invite à consulter les plate-forme électorales, les interventions, les mémoires, les communiqués, etc.

        Plus haut, vous trouverez un commentaire de mon cru à propos des idées fausses sur les orientations communistes de Qs. Les propositions reliées à la nationalisation générale ont été rejetées lors du dernier congrès.

        Reply
  12. 12

    Alex

    Monsieur Roy, pourquoi évitez-vous la question de la disparition du programme électoral?

    Cela est très louche et montre que vous avez quelque chose à cacher. Pourquoi Monsieur Khadir ne répond-t-il pas lui-même à la question? Et qu’est que Madame David pense de tout ceci?

    Reply
    1. 12.1

      Franck

      Alex, le monsieur l a dit que ce n’était pas un programme électoral. D’ailleurs, le nom du document le disait bien, c’est un “Cahier de perspectives”. Bizarre comme ce parti voulant faire de la politique “autrement” maitrise aussi bien la bouillasse verbiale politicarde ;o)

      Pour ma culture personnelle : depuis plus de 5 ans que qs existe, y-a-t-il déjà eu un programme ?

      Reply
      1. 12.1.1

        Alex

        Oui, c’est mon erreur. Cependant, Monsieur Roy omet délibérément de parler du programme électoral de QS. Où est-il? Tout parti sérieux se doit d’afficher publiquement, à la vue de tous, son programme électoral.

        Reply
      2. 12.1.2

        Serge-Étienne Parent

        À Qs, on a décidé qu’un programme ne devait pas s’écrire sur un napkin par une élite bien-pensante. Le parti a amorcé une démarche citoyenne qui convie les membres et les non-membres à y participer. Il s’agit d’un long processus. L’absence de programme n’empêche pas le parti de se doter de plate-forme électorales et de prendre position sur tout plein de sujets, comme vous l’avez surement remarqué.

        Reply
        1. 12.1.2.1

          Mortimer

          5 ans de processus pour un parti avec si peu de membres ? 5 ans de processus pour ne même pas déboucher sur un programme général ?

          De deux choses l’une, soit vous n’arrivez pas à vous mettre d’accord et, pour éviter la chicane, vous traînez les choses en longueur, soit vous avez peur d”afficher vos idées.

          Mais “l’excuse” de nous dire que c’est un “long processus”, qu’on laisse les gens parler, qu’on est bien ouverts à tout le monde… ça sent bon la grosse langue de bois !

          5 ans, plusieurs congrès, des réunions, des “cahiers de perspectives”… mais pas de programme.

          Pas fort !

          Reply
          1. 12.1.2.1.1

            Sylvain Bérubé

            C’est ça le «problème» avec la démocratie: lui accorder le respect qu’elle mérite exige un investissement important en temps et en énergie. C’est ce que fait Québec solidaire dans sa démarche de création de son programme politique.

            Parlant de démocratie, Québec solidaire s’est préparé à deux élections générales au cours de sa courte histoire, ce qui a ralenti le processus de création du programme.

            Sylvain Bérubé, Sherbrooke

  13. 13

    Josée Trudel

    Il me semble que, pour être un interlocuteur sérieux pour nos politiciens, il faut au minimum savoir faire la différence entre un cahier de travail interne, qui rassemble un très large éventail de propositions, et un programme politique qui lui, contient les éléments RÉELLEMENT adoptés par les membres. Tant et aussi longtemps que des gens qui se disent crédibles continueront de travestir la vérité, le véritable débat ne pourra pas se faire. La désinformation nuit à tout le monde, à commencer par ceux qui gobent des textes comme celui-ci sans faire de vérifications. Et Alex, pour répondre à la question de la disparition du “document” qui n’est PAS un programme, la raison est probablement fort simple: à partir du moment où un document “interne” fait surface et qu’il est malheuruesement utilisé dans un contexte faux, toute formation cherchera à le contenir à l’interne. Les gens qui avaient à voir ce document pour en débattre l’ont vu. Si tu veux pouvoir débattre des éléments recueillis dans les cercles citoyens, prends ta carte de membre !

    Reply
  14. 14

    Jean-Philippe Rousseau

    Bonjour,

    Merci tout d’abord de rester courtois dans ce débat. Pour le moment, il n’y a que deux ou trois messages haineux ou non-constructifs que je n’ai pas publié (des deux côtés d’ailleurs).

    Pour le débat en tant que tel, je suis vraiment très surpris de constater à quel point les interlocuteurs de Québec Solidaire, rejettent leur propre “cahier de perspective” issu pourtant de leurs rangs. C’est assez révélateur de la gêne qu’occasionne certaines idées véhiculées au sein de leur parti.

    Révélateur aussi les propos de Jocelyn Roy, de Québec Solidaire, qui nous fait comprendre que, comme à l’ADQ jadis, il y a des gens radicaux au sein de QS. Le problème vois-tu Jocelyn, c’est la proportion que peut occuper l’aile “radicale” au sein d’un parti.

    Que les radicaux restent… “radicalisés”, cela n’est pas très gênant. Cela le devient, par contre, lorsqu’ils influencent le parti en lui-même ! Exemple : soutenir le PAJU, qui fait de l’intimidation contre plusieurs petits commerces à Montréal.

    Ce qui est risible dans les interventions des membres et responsables de QS ici, c’est le fait qu’ils se plaignent que l’on utilise un document “interne” (c’est tout de même EUX qui ont permis son accès, pas moi, ni Michel Hébert) et qu’ils dénoncent le fait qu’on utilise les citations des “radicaux” à des fins idéologiques ! Choses qui, pourtant, ont déjà fait par le passé, au sujet de l’ADQ et du PCC.

    Autre point, il est écrit NOIR SUR BLANC que ce “cahier de perspective” servira à établir un programme politique (programme TOUJOURS introuvable d’ailleurs), ce qui explique donc bien que des points inscrits dans ce cahier seront défendu par QS… mais, personne n’a le droit d’en parler. Belle transparence pour un texte dont vous avez permis, encore une fois, la consultation.

    Pour finir, et comme cela a été dit par plusieurs ici-même, si ce “cahier” n’est pas le programme, OÙ EST-IL ?

    Du coup, mon titre reste vrai : “Où est passé le programme de Québec Solidaire ?”… doit-on parler d’un agenda caché ? Avouez que TOUT jusqu’ici nous pousse à le penser : non existence de programme, dissimulation de propositions, opacité des discussions…

    Reply
  15. 15

    Josée Trudel

    Le programme de Québec solidaire est un “work in progress” en bon français. Il est scindé en 4 enjeux débattus sur trois niveaux. Premièrement, des cercles citoyens de membres et non-membres sont organisés et des idées en ressortent et sont transmises par écrit à un comité. Deuxièmement, ce comité rassemble toutes les idées reçues et établi les recoupages et combine les répétitions. Il en ressort un document de travail, ce que vous appelez à tort programme, qui sert de base de travail aux membres lors des congrès. De ce document, il ressort plusieurs éléments éparses, nullement gênants, mais parfois non-représentatifs de l’opinion de la majorité des membres. Troisièmement, ce document de travail est débattu en congrès et un document final, sur chaque enjeu, en ressort. La raison pour laquelle vous ne trouvez pas de programme final est donc bien simple, il suffit parfois de s’informer: nous sommes présentement à l’étape des cercles citoyens de l’enjeu trois sur un total de 4 enjeux. Ne vous inquiéter pas outre mesure, lorsque tous les éléments auront été débattus et adoptés en congrès et que le tout sera rassemblé sous forme de programme, je me porte garante de vous en faire parvenir une VÉRITABLE copie pour faire un véritable débat sur de véritables mesures proposées par l’ensemble de Qs. En attendant, j’espère que vous parviendrez à continuer la discussion en tentant de faire les nuances qui s’imposent parfaois, malgré la polarisation des idées

    Reply
  16. 16

    Jean-Philippe Rousseau

    … et donc, en plus de cinq années d’existence pour Québec Solidaire :

    – Beaucoup de discussions
    – Beaucoup d’idées allant dans tous les sens
    – Des radicaux
    – Des actions tous-azimuth de la part de Khadir, allant du soutien au boycott de petits commerçants jusqu’aux insultes envers des représentants étrangers.

    mais…

    Toujours pas de programme !

    Du coup, arrêtez-moi si je me trompe, vous demandez aux Québécois de voter pour un parti politique qui n’a, en plus de cinq ans, même pas décidé des propositions qu’il allait défendre ?

    Entre rédiger un programme sur une napkin par une “élite bien-pensante” et ce flou artistique et intellectuel dans lequel vous semblez aimer vous complaire, il y a tout de même une maudite marge !

    Voici donc ce que devrait être la plateforme politique de Québec Solidaire : “Votez pour nous ! Pour ce qui est de nos idées, on n’est pas encore sûrs, mais on en parle !”.

    Bravo ! Ça doit être ça faire de “la politique autrement” : être le seul parti représenté à l’assemblée qui n’a pas de programme.

    Reply
    1. 16.1

      Mortimer

      Québec Suicidaire n’a pas de programme, juste des prises de position radicales.

      La bonne nouvelle, c’est qu’à force de faire des actions contre les commerces montréalais (Le Marcheur, le grand-prix du Canada), à force de montrer leur vrai visage, les Québécois se détournent de ce parti extrémiste et dangereux.

      Car il faut bien faire attention. Ça reste un parti dangereux. Dangereux pour la liberté d’expression, dangereux pour les libertés individuelles, dangereux pour notre économie, comme tous les partis extrémistes.

      Leurs idées (à défaut de parler de “programme”) ont été un échec partout dans le monde. Khadir qui se ventait de vouloir appliquer des idées des pays scandinaves ne se vante plus beaucoup depuis que les peuples scandinaves et suédois en particulier, ont massivement rejetés la sociale-démocratie qui a précipité leur pays dans un gouffre.

      Reply
    2. 16.2

      Franck

      Tu m’enlèves les mots de la bouche !
      5 ans et au final, qs nous dit quoi ? Ben les gars, on a pleins d’idées, mais n’allez pas prendre cela pour argent comptant, il y a pleins de trucs débiles là-dedans. Faites nous confiance, si vous votez pour nous, on va faire des trucs super bien, on sait pas trop encore quoi, mais on va en parler avec vous. On mettra tout cela dans une plateforme que vous pourrez voir si vous avez la carte du parti. Ensuite, on verra bien, on fera du ménage parce que il y a vraiment des idées à la noix là-dedans. Pis on en rediscutera, on arrivera à la plateforme 2.0, on ajoutera bien sur les nouvelles idées. Mais bon, comme vous êtes un peu épais, il va encore y avoir du déchet en masse dans ce truc là. Pas grave, on reprendra les discussions citoyennes, démocratiques, populaires et républicaines. La plateforme 3.0 devrait pas être pire…

      Reply
    3. 16.3

      Serge-Étienne Parent

      Pas besoin d’un programme pour avoir des positions politiques et présenter des engagements – il me semble que c’est évident. Les interventions de Qs sur toutes sortes d’enjeux le démontrent bien.

      Donc, si je comprends bien, le seul point qui cloche selon vous, c’est que le programme ne se développe pas assez rapidement. C’est votre opinion. Dans la déclaration de principes de Qs*, il est spécifié que le parti est démocrate. Si vous avez déjà expérimenté des processus démocratiques, vous comprenez surement c’est plus long que les processus “clé en main”.

      Du reste, vous imaginez le contenu fictif d’un programme qui n’existe pas pour mieux le critiquer… Difficile de débattre sur de fausses prémisses… Je laisse néanmoins la chance au coureur: ce site est encore en version “bêta”. ;)

      * http://www.quebecsolidaire.net/declaration-de-principes

      Reply
      1. 16.3.1

        Mortimer

        Donc, quand vous dites sur le site de Québec Solidaire que le “Cahier de perspective” servira de base au programme politique, c’est de la bullshit ?

        Depuis tantôt, tout ce que vous nous annoncez, c’est qu’il ne faut pas regarder et prendre en compte ce “cahier”. Pourtant, vous nous dites aussi qu’à QS, vous écoutez tout le monde et que des idées ainsi discutées seront reprises dans le programme.

        Si vous ne voyez pas de contradictions là-dedans, c’est que vous ne vous relisez pas assez.

        Anyway, personne chez QS ne sera capable de me dire, avec certitude si :

        – La confiscation de l’argent des héritages ne fera définitivement pas partie du programme de QS.
        – L’abolition des centres commerciaux ne fera définitivement pas partie du programme de QS.
        – La taxation plus lourde des produits de beauté ne fera définitivement pas partie du programme de QS.

        Quand on voit déjà le comportement de Khadir avec les commerçants montréalais, il va falloir ramer très fort pour me convaincre ! ;)

        Reply
        1. 16.3.1.1

          Serge-Étienne Parent

          Ok. Certaines propositions du cahier des perspectives se retrouveront dans le programme. Les propositions que vous avez nommées ne se trouveront pas dans le programme.

          Reply
  17. 17

    Dan

    Parlant de choseS qui disparaissent…OU EST MON COMMENTAIRE???

    Fail

    Reply
    1. 17.1

      Jean-Philippe Rousseau

      Comme je l’ai dit plus haut, les commentaires insultants ou/et non-constructifs, sont systématiquement effacés sans préavis.

      Le commentaire dont tu fais mention n’apportait rien au débat, contrairement à tous ceux publiés ici.

      Reply
  18. 18

    Desmond

    Bonjour,
    Comme beaucoup de monde, je pense, j’ai été intrigué par monsieur Kadhir. Son discours me plaisait même sur certains point et il paraissait posé, calme, constructif et rassurant, à un point que j’ai même envisagé voté pour Québec Solidaire, alors que je n’allais plus voter depuis plus de 15 ans, dégouté par la politique.

    Aux dernières élections, j’ai été très près de franchir le pas, mais je ne l’ai pas fait, parce que je ne me sentais pas assez convaincu. Disons que j’ai un fond de gauche sur certaines choses (dans le social surtout) et peut-être de droite sur d’autres choses (liberté d’entreprise principalement). Je suis souverainiste, mais la direction que prend le PQ ne me conviens vraiment pas et ce qui s’y passe en ce moment me donne raison.

    J’ai donc cherché à avoir un peu plus d’information, de documents et c’est tout à fait vrai qu’on a assez de mal à trouver quelque chose de concret, comme dans les autres partis. Oui, il y a des propositions électorales, mais, comme le montre très bien le message de Serge-Étienne Parent plus haut, ce sont des propositions floues, jamais très précises et dont on a du mal à voir comment elles seront financées.

    Ensuite, il y a eu les attaques contre la boutique du Marcheur et les prises de positions de plus en plus sectaires et définitives de la part de monsieur Kadhir. Tout à coup, le ton que je trouvais rassurant et même charmeur du député de QS devenait de plus en plus inquiétant. Rien à voir avec l’image qu’il se donnait sur les plateaux de télévision.

    Cette histoire contre le Grand-Prix a été la goutte d’eau de trop ! Quand on sait ce que le Grand-Prix apporte aux commerçants, voila que monsieur Kadhir nous donne des leçons, tout ça pour quelques tours de piste une fois dans l’année ! Kadhir le rassurant et devenu Kadhir le rabas-joie.

    Maintenant, j’ai lu les interventions des gens de Québec Solidaire et là, je crois qu’on est arrivé au fond !

    D’un côté ils nous disent à quel point ils écoutent les gens, le vrai monde et pas seulement les membres de Québec Solidaire. Très beau discours, mais on aimerait y croire, puisque de l’autre côté, ils cachent les sujets de discussion.

    Chers amis de Québec Solidaire, on ne peut pas prétendre d’un côté inclure toutes les personnes de bonnes volonté aux discussions, tout en cachant au monde les idées qui sont débattues et ne permettant donc pas que l’on puisse les commenter.

    Je ne sais pas si c’est du communisme, du socialisme ou autre chose, je n’ai pas assez de connaissances pour ça, mais ce que je lis n’est pas rassurant.

    Où est donc cette transparence dont parle monsieur Kadhir ? Où est cette nouvelle politique dont vous parlez ?

    Désolé de vous le dire, mais jusque-là, vous ne faites rien de différent des autres partis ! Langue de bois, dissimulation, agenda caché, flou au niveau des idées, contradiction dans les discours… entre vous et le PLQ ou le PQ, où est la différence ? Oui ! Je le sais, eux ont un programme clair et disponible. Le votre ne semble pas assez bon pour être montré aux imbéciles que nous sommes.

    Les Québécois comme moi, n’aimons pas l’agitation et la confrontation. C’est pourtant ce que fait de plus en plus monsieur Kadhir, qui défend beaucoup plus ses positions personnelles que les intérêts des Québécois.

    Qu’il commence par laisser tranquille les commerçants de Montréal, qui ont déja beaucoup, beaucoup de problèmes entre les chantiers, les taxes, les stationnements payants, l’exode de Montréal. C’est irresponsable de votre part de martyriser ceux qui font l’âme de Montréal et qui la font vivre !

    J’ai l’impression que son élection lui a fait enfler la tête ! Ça paraît grandement depuis quelques temps.

    Décidément, ce n’est pas demain que je vais retourner voter !

    Reply
    1. 18.1

      Mathieu T.

      Pour moi, ceux qui ne sont pas capables de prendre cinq minutes pour aller voter perdent leur droit de critiquer les faits et gestes de nos politiciens.

      Reply
      1. 18.1.1

        Desmond

        Voter pour qui????

        Charest qui camoufle une véritable industrie du pot-de-vin dans la construction, avec l’aide de vos amis de la FTQ?

        Marois qui a détruit notre système éducatif et médicale quand elle était au gouvernement?

        Deltel? Qui c’est lui? Un ancien de TQS qui ne sait pas vraiment s’il faut aller au centre ou à droite?

        Kadhir, qui fait de plus en plus penser à un dangereux extrémiste et qui cache les propositions de ses propres membres?

        Facile Mathieu de sortir cette phrase toute faite! Mais si c’est pour prendre 5 minutes et voter pour n’importe quoi, vaut mieux rester chez vous, ça sera un peu plus intelligent et vous ne finirez pas par regretter votre vote!

        Gardez donc vos leçons de morale à 2 cennes!

        Reply
        1. 18.1.1.1

          Alex

          L’ADQ me semble être le seul choix sensé, même s’ils n’ont aucune chance de gagner.

          En tout cas, hors de question que j’encourage Legault, qui semble être un visage à deux faces plus qu’autre chose!

          Ce qui est sûr et certain, c’est qu’en n’allant pas voter rien ne va changer!

          Reply
          1. 18.1.1.1.1

            Mathieu T.

            Annule ton vote.

            Imagine l’impact si on avait un taux de participation de 95% aux élection mais un 40% de votes annulés.

  19. 19

    Josée Trudel

    Je trouve assez choquant que, dans une société qui ne cesse de se plaindre des idées en place et du “tournage” en rond des vieux partis, on vienne reprocher à un tout jeune parti de prendre le temps de faire les choses correctement. C’est pour moi un clair manque de vision à long terme et au fond, un aveu de bien-être dans les visions électoralistes et à court terme des partis en place. Aussi, quand on parle de positions à défendre, il est faux de prétendre que le parti n’en a pas. Le site, dans sa section engagement, explique clairement les balise adoptées en 2008, à l’intérieur desquelles le, la ou les premiers ou premières députés ou députées évolueront. Ceci dit, si on préfère qu’une quinzaine d’hommes se réunissent à quelques reprises pendant un été pour jeter les bases de ce que sera vraissemblablement un nouveau parti, c’est un choix… Penser qu’on peut régler tout les problèmes du système d’éducation en donnant des bonus aux enseignants, c’est tout de même un peu réducteur à mon avis, mais bon, chacun son point de vue. La piste peut être intéressante, mais en voulant tout faire trop vite et en souhaitant surfer sur une vague de popularité (ou d’impopularité des compétiteurs), on oublie encore le fond ! Je ne demande à personne de devenir subitement, sans les évaluer, d’accord avec les idées véhiculées par Qs, même si ce sont celles auxquelles j’adhère, mais ayez au moins le décence d’admettre que, même si ça semble long, on ne pourra pas nous repprocher de ne pas faire le tour du jardin et de ne pas établir quelque chose de solide. Je préfère de loin soutenir des candidats qui défendront des idées légitimées par des miliers de personnes en oui, peut-être 5 ans, que de voter impulsivement pour des opportunistes ayant pitcher quelques idées populaires et raccoleuses autour d’une table de 15 personnes.

    Reply
    1. 19.1

      Franck

      “quelques idées populaires et raccoleuses” dites-vous ?

      Vous faites bien référence au lien donné par Serge-Étienne Parent ?

      Reply
  20. 20

    Alex

    Pour ma part, ce que je trouve choquant c’est qu’un Parti qui considère le communisme comme mode de vie. Également, il est inacceptable de soutenir les militants Palestiniens activistes.

    Reply
  21. 21

    oldharry

    Un document très semblable est encore disponible sur le site de QS. Voici le lien et j’ai téléchargé le document au cas où il disparaîtrait aussi.

    http://www.quebecsolidaire.net/files/Cahier_synthese_-_Programme%20economie%20ecologie%20travail.pdf

    En 2011, ce document, et l’autre que j’ai aussi téléchargé, sont vraiment fascinants; on se croirait revenu en 1950 avec Staline. Ma première impression est d’en rire mais il faut toujours faire attention avec de pareils “crackpots”.

    Reply
  22. 22

    Josée Trudel

    J’imagine que tu veux dire, soutenir une population (hommes, femmes et ENFANTS) aux prises avec un blocus illégal. C’est beau les valeurs de liberté tant prônées par la droite, en autant que cette liberté ce soit celle de son nombril, surtout pas celle des autres. Come on, un peu de rigueur et de cohérence svp !

    Reply
    1. 22.1

      Franck

      En quoi empécher quelqu’un de vendre des chaussures est un quelconque début d’embryon de solution aux problèmes du Moyen_Orient ?
      Come on, un peu de rigueur et de cohérence svp !

      Reply
      1. 22.1.1

        Josée Trudel

        Rien à voir ! Les choix d’Amir Khadir le citoyen ne doivent pas être méprisés pour les positions officielles de Qs. Quand je parle de soutenir la population, je parle de la position officielle de Qs de soutenir la flottille Liberté II qui se rend présentement à Gaza. Mais je peux comprendre la méprise, étant donné que c’est beaucoup plus facile de voir toujours le côté de la médaille qu’on veut bien voir lorsqu’on cherche à donner un point de vue rigoureux…

        Reply
        1. 22.1.1.1

          Franck

          Josée, si vous parlez d’un fait en particulier, précisez le, cela facilitera la discussion (mais vous empêchera de faire du mauvais esprit, je le concède).
          Petite question pour vous : comment différencie-t-on la position officielle de qs de celle du citoyen Amir Khadir ?

          Pour revenir au Moyen-Orient, la vision : gentil palestiniens vs méchants israéliens me parait bien simpliste. La question est de savoir : y-a-t-il vraiment un gentil et un méchant là-dedans ?
          Les tensions (c’est un euphémisme) étaient déjà présentes bien avant la création de l’état d’Israel. le problème ne se réglera pas avec une poignée de bateaux auto-proclamés libertaires.

          Reply
        2. 22.1.1.2

          Jean-Philippe Rousseau

          Québec Solidaire soutien officiellement le PAJU, de plus, des membres de QS font partie des gens qui manifestent devant les boutiques du Marcheur et Naot, chaque samedi depuis octobre 2010 !

          Outre le fait que c’est du harcèlement et une façon de vouloir intimider et terroriser des petits commerçants montréalais, cela contribue à créer des tensions qui n’ont pas lieues d’être rue St-Denis. Et oui, AVEC le soutien de Québec Solidaire !

          Quand à cette flottille de la “liberté”, va falloir aussi arrêter de nous prendre pour des imbéciles. L’organisation islamiste turque, IHH, organisatrice de cette flottille, est en lien avec des organisations terroristes et désignées comme telles aux États-Unis, au Canada et dans l’Union Européenne.

          La famille de Gilad Shalit, kidnappé par le Hamas, a demandé à l’organisation de cette flottille pseudo-pacifique de faire pression sur le Hamas pour faire libérer leur fils… la réponse fût négative, comme quoi, cette flottille ne se bat pas pour la paix, mais pour un camp, pour un groupe et non pas pour le droit et la liberté en général.

          De toutes façons, le port de Ashdod est là pour accueillir les médicaments et les vivres, en conformité avec la volonté d’Israël, c’est vrai, MAIS AUSSI de l’Autorité Palestinienne !

          À voir aussi sur YouTube : http://youtu.be/ekj3dIQP1j8

          Mais on s’éloigne du débat !

          Reply
          1. 22.1.1.2.1

            Serge-Étienne Parent

            Qs soutient la campagne boycott, désinvestissement et sanction (BDS), non pas le PAJU. Je vous laisse le soin de bien comprendre la nuance.

            BDS
            http://fr.wikipedia.org/wiki/Boycott,_d%C3%A9sinvestissement_et_sanctions

          2. 22.1.1.2.2

            Jocelyn Roy

            “Québec Solidaire soutien officiellement le PAJU”

            Encore une fausseté! Les membres de Qs ont appuyé la campagne de boycott présentée par le PAJU en 2007. Et il faut comprendre que les membres de Qs désirent avant tout que la paix s’installe définitivement dans cette région du monde et nous croyons que ce boycott puisse faire pression sur le gouvernement israélien. Nous sommes solidaires des peuples israéliens et palestiniens et sommes contre tout acte de violence, qu’il soit propagé par l’armée israélienne ou le Hamas. Le fait de s’associer à une organisation qui s’appelle “Palestiniens et Juifs Unis” dit tout, non ?

          3. Jean-Philippe Rousseau

            Québec Solidaire et le PAJU sont tous deux membres de la Coalition pour la justice et la paix en Palestine qui coordonne des manifestations anti-israéliennes et des campagnes de boycott. C’est dans ce cadre que la formation politique d’Amir Khadir et le PAJU ont lancé en 2006 une campagne de boycott d’Israël. Plusieurs responsables ou anciens responsables de QS sont, aujourd’hui encore, des personnes ressources pour le PAJU…

            Dans un communiqué publié en juillet 2010, il est annoncé que Québec Solidaire collabore de près avec le PAJU (source : http://www.tadamon.ca/campaigns/“list-of-entities”-and-the-listing-and-de-listing-of-hizballah )… intéressant de voir d’ailleurs que par ce biais, Québec Solidaire demande à ce qu’une organisation terroriste comme le Hezbollah ne soit plus considérée comme dangereuse ! Organisation qui a enlevé des dizaines de journalistes et diplomates occidentaux (pas des militaires là, des journalistes et de diplomates !), assassiné de sang froid des civils non-musulmans dans le Sud-Liban qui ne voulaient pas quitter leurs terres et surtout, organisation qui souhaite, depuis sa création, la chute de la démocratie libanaise au profit de la Syrie.

            Mieux encore, Amir Khadir lui-même l’écrit noir sur blanc : “Ma présence aux côtés des membres du PAJU devant la boutique Le Marcheur traduit le soutient de Québec solidaire à cette campagne.” (source : http://www.quebecsolidaire.net/actualite_nationale/a_propos_de_la_campagne_boycott_desinvestissement_sanctions_bds )

            D’ailleurs, dans le même communiqué, Amir Khadir ment odieusement en s’inventant des soutiens imaginaires. Mensonges que j’ai évoqué dans un article paru ici-même au mois de janvier dernier : http://www.quebecpresse.com/2011/01/23/liaisons-dangereuses/

            De plus, les gens du PAJU eux-même se disent soutenus par le parti d’extrême-gauche Québec Solidaire, va falloir leur expliquer alors !

            Ou alors, je peux donc dire que Québec Solidaire se désolidarise du PAJU ? ;)

          4. 22.1.1.2.3

            Jocelyn Roy

            Encore une fois, le seul geste de solidarité entre le PAJU et Qs est relié à la campagne internationale de boycott envers Israel. Vous pouvez vous abreuver aux théories des lobbies sionistes si ça vous convient mais, de grâce, arrêtez de lancer des demi-vérités !

            Bon, c’est assez pour moi. Je vois bien qu’il est extrêmement difficile de discuter ici. Bonne chance à votre site – un autre site qui semble avoir bien de la difficulté à élargir ses horizons !

  23. 23

    Jocelyn Roy

    @Frank: n’ayez crainte, je suis capable de tirer mes propres conclusions en ce qui concerne les orientations politiques de mon parti. J’y milite activement depuis 5 ans et ai participé aux exercices de consultation sur les enjeux 1 et 2 du programme. D’ailleurs, vous pouvez consulter les décisions du Congrès en ce qui concerne l’enjeu 1. Le document est disponible sur le site de Qs: http://tinyurl.com/649oebt

    Lorsque le comité de synthèse aura terminé son travail de rédaction de l’enjeu 2, le document sera également disponible. N’ayez crainte, tout comme vous, les membres de Qs ont bien hâte de consulter ce document qui présente toutes les résolutions qui ont été votées lors du dernier congrès. La même démarche sera utilisée pour l’enjeu 3 (congrès en décembre 2011), etc…

    Vous pouvez tenter de convaincre la population, avec l’aide des chroniqueurs de Quebecor et de certains animateurs de radio que Qs est un parti communiste qui a un agenda caché. Ça ne m’atteint pas et je sais que la grande majorité des gens n’adhèrent pas à ces propos.

    Même si les 20 membres du Parti Communiste du Québec sont des membres de Qs, ils ne font pas le poids devant les centaines de militants modérés qui sont beaucoup plus proches des idées sociales-démocrates et qui tentent de proposer des réformes que l’on pourrait réaliser rapidement. Les membres du PCQ sont comparables aux pseudo-libertariens du RLQ qui tentent d’influencer les politiques des partis de droite: ils posent parfois de bons constats mais leurs idées sont utopiques et irréalisables.

    Mais ça ne vous empêche pas de faire peur au monde. Le sénateur McCarthy a fait la même chose dans les années 50. Avec les résultats qu’on connaît.

    Je n’essaie pas de vous covaincre du bien fondé des idées de mon parti. Je vous demande seulement de respecter les centaines de québécois et québécoises qui y militent. Ce sont des gens comme vous et moi, contrairement a ce que certains tentent de vous faire croire.

    Bon samedi à vous,

    Reply
  24. 24

    Mortimer

    Quelle joke !

    Amir Khadir se joint au PAJU pour emmerder les commerçants montréalais, mais ça n’a rien à voir avec Québec Solidaire, c’est le “citoyen” Khadir qui s’exprime !

    J’imagine le flot d’injures si Gérard Deltell se mêlait à une organisation un peu “trop à droite” au goût des quelques nationaux-socialistes qui écrivent ici, même si c’est en son “nom personnel” !

    Ça pue l’hypocrisie, chers amis de Québec Solidaire. Vous soutenez quand ça vous arrange et vous vous mettez à l’écart quand ça ne fait plus votre affaire !

    Avant que le scandaleux boycott de la boutique Le Marcheur fasse les manchettes, ça n’a pas gêné Amir Khadir et QS de s’y associer. Par contre, dès que vous avez senti le boomerang vous revenir dans la face, le discours à totalement changé.

    Même chose pour ce “programme qui n’en est pas un” : sitôt que cette histoire a commencé à faire des vagues, ces “propositions qui vont servir de base au programme”, n’en sont plus et disparaissent même du site : interdiction de le voir, interdiction d’en parler !

    J’imagine si QS avait mis la main sur un tel document issus des conservateurs, on en parlerait pendant des mois ! … Ah mais… ça a déjà été fait en fait ! Oui ! QS n’hésite pas à parler de propositions des conservateurs alors qu’elles ne font même pas partie du programme du PCC ! Oui, oui, vous dites aux autres de ne pas faire ce que VOUS MÊMES faites depuis des années !

    Hypocrisie, je vous le dis !

    Reply
  25. 26

    Maxim Bernard

    En tout cas, ce programme qui demeure accessible contre le gré de Québec Solidaire, est une manifestation concrète de que qu’énonce continuellement Sébastien Sauvage, célèbre blogueur français, sur ceux qui tentent de se faire oublier : « Internet n’oublie jamais. ». (http://www.sebsauvage.net/rhaa/index.php?2011/04/11/13/45/10-le-droit-a-l-oubli-la-fumisterie-qui-va-encore-nous-couter-de-l-argent)

    Reply
  26. 27

    Sylvie R. Tremblay

    Merci monsieur Rousseau pour l’info.

    Reply
  27. 28

    Bai Broth

    Ce “blog” a visiblement de bonnes intentions, mais ses journalistes ne font pas un grand effort pour vérifier leurs sources…

    Note en effort: 10
    Note en crédibilité: 0

    C’est du scandale facile…

    Reply
  28. 29

    Daniaile

    Il y a des gens qui sont des non-héritiers qui mériteraient bien un héritage et il y a le contraire des héritiers qui dilapident des fortunes tandis que…bon maintenant que certains pronent l abolition des héritages alors qu ils en ont recu eux-memes en étant fils ou fille de médecin, de sénateur conservateur…ca je trouve cela vraiment désolant. Le peuple se laisse trop facilement berner par des idoles. Ce n est pas ca la gauche !

    Reply

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2010-2015 - Québec Presse - Tous droits réservés