About the author

Jean-Philippe Rousseau

Montréalais d’origine normande, éditeur Web depuis 1995 et ancien attaché politique. Éclectique passionné, il vous parlera de politique, de musique, de télévision… et de hockey avec la même intensité.

Related Articles

9 Comments

  1. 1

    seb

    Une femme mulsulmane qui fait un doc en génie électrique, est-elle nécessairement un symptôme de sa soumission face à son mari? Peut-elle, tout simplement, vouloir vivre sa religion comme elle l’entend? Comparer l’Iran et le Canada est présomptueux de vôtre part: le premier est une république islamique qui traite ses minorités une coche de moins que de la m**** et le deuxième est une démocratie libérale où les droits de citoyens sont scrupuleusement respectés.

    Bien que je ne sois pas d’accord avec le port du voile, je suis bien moins d’accord avec l’interdiction d’une pièce de vêtement.

    Cordialement,

    Reply
  2. 2

    décembre

    Le voile n’est rien. C’est la stupidité des biens pensants qui offusque….le bien pensant.

    Moi je suis contre les cravates. Enfin, vont-ils cesser de s’étouffer avec ça les messieurs trop sérieux ?

    Parlant de la Couillard, je crois que depuis que vous avez écrit cet article, d’autres révélations ont été faites. Ce n,est pas pour faire tomber le gouvernement mais bien pour qu’il reste minoritaire et c’est bien ainsi.

    Reply
  3. 3

    Jean-Philippe

    @ Seb
    Je ne compare pas le Canada avec l’Iran. Si tu relis mes propos, je ne fais que citer deux Iraniennes qui vivent en Occident et qui dénoncent l’aplaventrisme de nos démocraties face à l’intégrisme musulman.

    Car il y a une chose qu’il faut bien comprendre, dans les pays musulmans, les femmes qui portent le voile (et je ne parle pas de la burka ici), sont déjà associées à l’intégrisme. Si ce n’est pas le cas ici, c’est juste par une trop grande tolérance de notre part. Au Maroc, en Turquie, par exemple, il est INTERDIT de porter le voile dans les administrations publiques. Je pense qu’ils sont bien placés pour savoir que le voile n’est pas religieux, mais culturel.

    Le voile que l’on fait porter aux femmes, a un but : cacher leur féminité et éviter aux hommes de se laisser aller à la tentation. En clair, on voit la femme comme un objet de tentation et on leur demande de se cacher (comme si cela était de leur faute !!!). Voilà la raison !

    La question ici est de savoir si cela est compatible avec notre société dans laquelle l’égalité hommes-femmes et garantie… la réponse est NON !

    @ Décembre
    Voile et cravate ??? Comment peut-on comparer le voile et la cravate ??? Le voile est un élément de soumission… ou alors, que les hommes le porte également si ce n’est pas le cas !

    Comme je le disais précédemment, le voile est destiné à cacher au minimum les cheveux (les cheveux étant érotique chez les musulmans) , si l’on parle du voile “simple”, au pire de cacher TOUTES les formes de la femme (dans le cas de la burka)… et l’on en voit ici des Burkas.

    La cravate ? … c’est juste un accessoire d’habillement qui ne permet pas de savoir de quelle religion tu es, qui fait partie d’un code vestimentaire social et donc, NON-religieux… la comparaison est totalement absurde !

    Reply
  4. 4

    décembre

    Ce qui est absurde c’est que tu me raconte des histoires de cravates. Premièrement tu ne sais même pas d’où vient ni ce que représente la cravate que tu nommes ; accessoire. Renseigne-toi.

    Deuxièmement, les femmes de ma jeunesse portait des foulards à chaque dimanche. Entrer dans une église sans foulard pour une femme c’était sacrilège, presqu’autant que d’aller au salon mortuaire sans cravate !!! Les femmes de mon époque se mettait même un mouchoir sur la tête pour ne pas offenser Dieu.

    Mon père refusait que je porte des jeans le dimanche comme la plupart des parents du temps qui forçaient les garçons à mettre des pantalons qui piquent, généralement gris.

    Les juifs portent de calottes, les sikhs des turbans, les hindous des turbans aussi et les policiers….des casquettes et les scouts des bérets, les rappers des casquettes croches. On s’en contrecrisse, c’est leur tête. Et le rap pour les jeunes, c’est une religion.

    Lâche-nous avec ton obsession du foulard. Si les musulmanes veulent le porter, ça ne te regarde pas. Essaie d’aller plus loin que le vêtement dans tes jugements sur les personnes s.v.p. Prouve-nous que t’es plus intelligent que ça. Salut.

    Reply
  5. 5

    Jean-Philippe

    @ Décembre

    La cravate, jusqu’à preuve du contraire, n’est pas et n’a jamais été un symbole religieux. Et oui, je sais d’où vient l’usage de la cravate, à la différence de toi ! ;)

    Deuxièmement, le foulard que portaient nos grands-mères se limitaient à l’église… et l’on parle d’il y a au moins un demi siècle ! Dans le fond, tu est donc d’accord avec moi : le port du voile est rétrograde ! :)

    Pour ce qui est du jean et autres, tu dévies totalement… tu confonds mode vestimentaire, éducation, mœurs… avec la religion !

    Que les femmes musulmanes portent le voile chez elles, ça ne me dérange pas. Mais dans la vie de tous les jours, désolé, mais ça me concerne puisqu’elles m’imposent leur religion et que le port du voile est contraire à l’égalité homme-femme. Je le répète, c’est un symbole machiste de soumission qui ne sont même pas accepté dans les pays musulmans progressistes ! Pourquoi donc serions-nous plus laxistes que les musulmans eux-mêmes ?

    En Égypte, par exemple, des femmes sont mortes pour s’être opposées au port du voile il y a quelques décennies. Ici, et en occident, des femmes se sont battues pour être l’égale de l’homme, puis toi, tu laisserais entrer par la fenêtre ce qui nous a pris des siècles à mettre à la porte de nos vies ?

    Pis ne me parle pas d’intelligence par pitié ! Je te parle de symboles religieux, et toi tu me parles de cravates et de jeans ! Alllô la logique !

    Dire à un enfant de se vêtir convenablement n’a rien à voir avec le fait de porter un signe religieux ostentatoire. Les raisons ne sont pas les mêmes.

    Reply
  6. 6

    Jean-Philippe

    … Pis tiens Décembre, pour ta culture personnelle, voici ce que dit une femme musulmane, Chahdortt Djavann, qui a du porter le voile avant de fuir son pays :

    “Le voile est un symbole qui ôte toute capacité à la femme d’être un être pensant. Quand un seul de ses cheveux peut susciter le désir sexuel le plus frustre de l’homme, elle est réduite à un appât sexuel. Ce symbole pornographique autorise toute forme de violence à l’encontre des femmes et les place dans le non-droit.”

    “Quand on voile une petite fille, on lui inculque la culpabilité de sa sexualité féminine. On lui dit que ses cheveux et les formes de son corps peuvent à tout moment faire perdre le contrôle de soi aux hommes.”

    “Je demande qu’au moins dans les pays démocratiques, le port du voile par les mineures soit sanctionné. Cela relève des droits de l’homme, de la protection des mineurs.”

    “En voilant une fille, on lui inculque son infériorité, la culpabilité de sa sexualité et, surtout, on lui dit qu’elle n’est pas dans le droit, qu’elle n’a pas le droit. “

    “Si, aujourd’hui, des jeunes juifs commençaient à porter l’étoile jaune, en clamant ” C’est ma liberté “. Si des jeunes Noirs décidaient de porter des chaînes au cou et aux pieds, en disant ” C’est ma liberté “, la société ne réagirait-elle pas ?”

    “Entre la burka et le foulard coloré, la signification est la même. Parler de foulard, de bandeau n’est qu’une lâcheté sémantique, c’est une misérable ruse rhétorique. De plus porter le foulard, ici, est un appui aux dictatures islamistes qui imposent la burka là-bas. Le voile est l’emblème même du dogme islamiste. L’islam peut tout à fait vivre sans, mais il n’y a pas de pays islamistes sans le voile.”

    Reply
  7. 7

    Yasmin

    Bonjour.
    En effet, comparer le hijab avec une cravate ou un jeans est ridicule. J’ai porté le hijab lorsque j’étais en Algérie, non pas parce que je le voulais, mais parce que ça se faisait. C’était la coutume et il fallait le faire. Mon père pouvait enlever sa cravate quand il le voulait, je ne pouvais pas enlever mon voile par contre.

    Si ma famille a quitté l’algérie pour le Canada, c’est pour fuir ces coutumes d’une autre époque et quand je vois des personnes, comme toi Décembre, défendre ça, je trouve que c’est bien dommage car tu n’as pas l’air de comprendre que des millions de femmes souffrent à cause du voile.

    L’Islam n’a jamais obligé les femmes a porter le hijab, ce sont les intégristes qui intérpètent un verset du Coran pour rendre les femmes inférieures aux hommes. Djavann a raison, il faut interdire le voile. Le voile est l’opposé de la féminité. Il faut le vivre pour le comprendre avant de comparer avec les cravates.

    Reply
  8. 8

    J-Marc

    Ne pas faire de différence entre le voile islamique et une cravate ou un jean, relève de la plus haute connerie ! J’en ai lu des bêtises sur le voile islamique, mais rarement des choses aussi idiotes !

    Au lieu de parler d’intelligence, Décembre devrait se documenter un peu plus. Le voile n’est pas juste un habit ou un vêtement, c’est un symbole religieux qui prône l’asservissement de la femme puisqu’il est destiné à cacher une partie de sa féminité. Est-ce le cas pour la cravate ou le jean ? Et non ! Au pire, on pourra parler d’asservissement à une mode, mais cela n’est rien, surtout que cet asservissement est commun autant à l’homme qu’à la femme.

    Donc, la comparaison est totalement stupide. Il faut vraiment ne rien avoir dans la cervelle pour mettre dans le même sac le voile et le jean !

    Merci pour ce texte et les citations Jean-Philippe.

    Reply
  9. 9

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2010-2015 - Québec Presse - Tous droits réservés